[TEST] LocoRoco Remastered sur PS4

0

Après PaRappa The Rapper et plus récemment WipEout Omega Collection, PlayStation nous offre une année pleine de fan service pour les joueurs PS de la première heure. Aujourd’hui on retourne encore quelques années en arrière, à l’époque de la PSP pour (re)découvrir un de ses plus grands classiques avec LocoRoco Remastered !

LocoRoco_01

 

Si ces petits blobs colorés ne vous disent rien, alors vous êtes passés à côté d’une petite perle de la PSP, sorti il y a déjà 11 ans maintenant ! Même si la vidéo ci-dessous sera beaucoup plus explicite, je vais tenter de vous décrire ce titre complètement délirant en quelques mots. Dans LocoRoco vous jouez avec de petites boules molles rigolotes qui, accessoirement, passent leur temps à chanter et/ou crier. Vous pouvez ensuite les déplacer en utilisant les gâchettes afin d’incliner le plan à droite ou à gauche, la seule action que vous pouvez réellement leur faire faire est sauter. Et votre but (oui car il y en a un) est de manger autant de fruits que possible pour grossir en un plus gros blob, tout en évitant les vilains Mojas. Vous avez aussi la possibilité une fois plus gros de vous éclater en plusieurs petits blobs et de refusionner à volonté. Le mot qui vous vient sûrement à l’esprit est « La drogue ! », et bien oui… LA DROGUE ! Mais c’est ça aussi qui fait toute son originalité et son fun 😉
Si vous n’avez pas connu ce titre donc, PlayStation a pensé à vous avec ce petit remaster PS4 ! Dans le cas contraire, préparez-vous à rekiffer… et à chanter en cœur !

LocoRoco

 

Comme tout bon remastered qui se respecte, ce LocoRoco 2017 nous offre bien évidemment la 1080p, mais honnêtement, pour ce type de jeu, le gap graphique n’est pas vraiment la raison qui vous poussera à l’acheter ou à y rejouer (contrairement à un Crash Bandicoot Remastered par exemple). Vous pouvez aussi choisir, dans cette version PS4, de jouer en utilisant le gyroscope de la DualShock pour incliner le plan de jeu, même si personnellement j’ai opté pour la bonne vieille méthode aux gâchettes, plus pratique à mon goût.

Pour ma part, le gameplay et les réflexes sont revenus très vite, ayant passé pas mal d’heures à l’époque de la PSP. Et si une chose n’a pas changé en plus de 10ans, c’est bien le côté fun du jeu, et son côté unique. La preuve en est que même le style de jeu est difficile à décrire. Nous somme entre le jeu d’action, le plateformer, le puzzle game et jeu de ryhtme. Un bon mixe qui respire le Japon par son côté délirant et WTF, et qui séduit par son originalité.

 

On ne peut également pas parler du jeu LocoRoco sans parler de sa bande son de folie, autant cool qu’addictive même 11 ans plus tard, featuring les petits LocoRoco chantant dans leur langue étrange (très proche du « yaourt »). D’ailleurs, dernière nouveauté ajoutée dans ce remaster : vous entendrez chanter vos petits potes à travers la DualShock 4. Préparez-vous donc à avoir les chansons dans la tête pendant des heures !

Au final LocoRoco, que vous soyez ancien joueur ou non, n’a pas trop mal vieilli (dû à la 2D et à son style minimaliste) et vous tiendra de bonnes sessions devant votre TV avec sa quarantaine de niveaux et ses mini-jeux. Dommage en revanche que ce portage PS4 n’ait pas apporté un peu de contenu exclusif additionnel, même si celui d’origine fonctionne toujours aussi bien.

 

 J’ai aimé  J’ai moins aimé
  • Le gamelay simpliste et efficace
  • Le fun toujours là, plus de 10 ans après
  • La bande son de folie
  • Pas de contenu additionnel ou de grosse nouveauté dans ce remaster
7.0

LocoRoco fait parti de ces jeux uniques et intemporels. Même 11 années plus tard, la magie opère encore et le titre fonctionne toujours avec ces petits blobs chantant 🙂
Si vous n'y avez jamais joué sur PSP à l'époque, voici une bonne occasion de mettre les mains sur cette licence exclusive PlayStation pour un prix raisonnable. Pour les autres, l'absence de réelle nouveauté sera peut-être dissuasive.

  • NOTE GLOBALE 7
Share.

About Author

Powered by △ ◯ ✕ □

Leave A Reply