[TEST] NBA 2k19 sur PS4

1

Aujourd’hui sur le blog, je vais vous parler d’une célèbre franchise du ballon orange : NBA 2K. Contrairement aux simulations de foot, la planète basket est dominée de la tête et des épaules par la franchise de 2K Games et Visual Concepts. Son dernier opus 2K18 fut le titre le plus vendu de la série, pour autant, il fut controversé par son gameplay forçant au grinding et à son mode MyCareer moyen. Alors, l’opus 2K19 a-t-il rectifié la mire ?

 

Voilà exactement 20 ans que l’illustre série NBA 2K nous fait vibrer sur les plus beaux parquets de NBA. Développé par Visuel Concepts et éditée par 2K sports depuis 2005, il est devenu LA référence en tant que simulation de basketball. Que ce soit du graphisme à l’ambiance, de la bande son à la modélisation, chaque année la série a su dépasser ses limites pour toujours être au plus proche de la réalité. Néanmoins, la série voit apparaître de plus en plus de critiques tandis que son ancêtre rival, NBA LIVE pointe le bout de son nez cette année. Comment va réagir cette édition du 20ème anniversaire de la série NBA 2K ?

 

Parlons peu, parlons bien, comme chaque année, la série NBA 2K nous a livré un jeu bien supérieur aux standards des simulations de sport. Si vous êtes des mordus de FIFA ou PES, ou que vous ne jurez que par NHL, ou même que vous en pinciez pour Madden, sachez que LE jeu de simulation par excellence, c’est bien NBA 2K. La série a réussi à bâtir un monde parallèle fourni de milliers de stats, d’anecdotes, d’interviews de joueurs, de ses émissions télé d’avant et après matchs… Oui il y a une émission incorporée au jeu !

Commençons par le gameplay, cette édition du 20ème anniversaire ne révolutionnera pas les graphismes de la série (en a-t-elle besoin ?) mais c’est surtout manette en main que la différence va se faire remarquer. En effet, fini les « tout droit » dans la raquette avec LeBron pour postériser notre pauvre Rudy national avec un énorme dunk, adios les écrans à outrance pour se dégager un tir ouvert avec Curry, les défenses de NBA 2K19 ont mis les barbelés ! Ajoutée à cela une jauge d’endurance qui joue un rôle primordial dans la conservation de balle et vous obtenez un gameplay particulièrement équilibré lors des phases offensives ET DÉFENSIVES.

On remarque également l’apparition de la jauge « Takeover » qui permettra un boost temporaire aux statistiques de votre joueur lorsqu’elle sera remplie. On vous rassure, rien de cheaté dans cette nouveauté, votre Blake Griffin ne pourra pas enchaîner les 3 points ou votre Tony Parler ne dépassera pas les 10 points… (#Troll).

Quelques nouveautés côté shoot, il est possible de choisir la position de la jauge de tir (au niveau des mains, des pieds ou des deux en même temps), cette même jauge que l’on retrouve lors des doubles-pas et qui ravira les puristes. Autre changement, et on le doit à une des tendances de la NBA IRL d’aujourd’hui, en dépit d’un « timing parfait » toujours difficile à obtenir, les shoots ouverts ou peu contestés à 3 points rentreront presque systématiquement comparé à un timing bien plus serré sur NBA 2K18… Foutus Splash Brothers !

Côté mode de jeu, l’un des modes phare de la franchise est MyCareer. Vous incarnez un joueur que vous modéliserez à votre goût pour tenter de conquérir la NBA. L’épisode 2K18 avec le regretté DJ était pas loin d’être une bévue : Scénario long et ennuyant, grinding obligatoire avec une politique des VC (Monnaie virtuelle de NBA 2K) décriée car poussant au pay-to-win… En somme, NBA 2K19 était très attendu sur ce mode.

C’est dans la peau de « AI » que nous retrouvons les doux parquets de… Chine ! Refoulé lors de la Draft 2017, notre jeune alter égo ira s’exiler dans l’Empire du milieu pour faire ses gammes et tenter de se faire repérer par les recruteurs de la NBA. Cet épisode titré The Prelude est plutôt agréable à jouer malgré des cinématiques un peu longues qu’il est possible de passer. Petit plus du scénario, vous rencontrerez sans doute des têtes qui vous sembleront familière : Joel Osment (The Sixth Sense, Silicon Valley), Michael Rapaport (Atypical, True Romance), Anthony Mackie (Avengers, Altered Carbon), Aldis Hodge (Straight Outta Compton, Hidden Figures) et Rob Huebel (Transparent, Bob’s Burgers). Eh oui chez NBA 2K, on met les petits plats dans les grands ! Cependant, on regrettera tout de même que le scénario s’arrête dès nos débuts en NBA.

Mais qu’en est-il de la polémique des VC, ou autrement dit, le pay-to-win ? Malgré les dotations d’après-match qui ont été augmentées (Entre 1000-1500 par match), on regrettera toujours que NBA 2K vous tentera tel l’anneau unique pour acheter et consommer cette monnaie virtuelle.

Revenons à nos moutons ! Et c’est encore par la profondeur de son expérience que NBA 2K impressionne. En plus d’un mode MyCareer scénarisé à l’Hollywoodienne, un autre mode phare de la franchise revient avec ses propres cinématiques : Le mode MG. Il consiste à créer SON équipe et de complétement la personnaliser : Logo, maillot, terrain, choix du staff… En gros, vous êtes le grand manie-tout. Un mode de jeu entre le RPG et la simulation de sport qui est vraiment prenant !

Enfin, un autre mode de jeu phare de la série : le MyTeam ou l’équivalent de FUT pour les fans de FIFA. Quelques nouveautés à commencer par un tout nouveau système de jetons pour obtenir des cartes rares, un mode 3v3 en ligne ou hors ligne, des défis hebdos, des nouveaux packs… On vous l’a dit, le king du contenu c’est bien NBA 2K !

 

 J’ai aimé  J’ai moins aimé
  • L’équilibre du gameplay entre l’attaque et la défense
  • La quantité et la qualité du contenu sur tous les modes de jeu
  • Le mode MyCareer en Chine qui innove
  • Les graphismes, la bande son, les contenus
  • Le pay-to-win toujours présent
  • Voir des GEN à 99 au deuxième jour
8.5

Pour son 20ème anniversaire, NBA 2K19 est une véritable réussite comme chaque année. Grâce à son rééquilibrage du gameplay, le résultat du match ne se joue plus uniquement en attaque, mais aussi en défense. On ne le dira jamais assez, mais NBA 2K c’est LA simulation référence de sport que ce soit par la quantité ou la qualité de ses contenus. Pour les amoureux du basket ou même les amateurs de simulation de sport, NBA 2K saura vous ravir. Chez UnAutreBlog, on approuve !

  • NOTE GLOBALE 8.5
Share.

About Author

Powered by △ ◯ ✕ □

Un commentaire

  1. Je ne suis pas vraiment fan de basketball, mais je trouve que « NBA 2k19 » est très intéressant comme jeu. Le gameplay est fluide et le graphisme est impressionnant. Ce titre est idéal pour s’amuser avec des amis.

Leave A Reply