[TEST] Fist of the North Star : Lost Paradise sur PS4

0

Aujourd’hui sur le blog, je vais vous parler du jeu Fist of the North Star : Lost Paradise, tiré du manga culte des années 80 : Hokuto no Ken au Japon et plus connu en France sous le nom de Ken le Survivant. Ce nouvel opus, édité par Sega, est-il le digne successeur du Hokuto Shinken ?

 

Fist of the North Star : Lost Paradise nous plonge donc dans le monde post-apocalyptique bien connu de la licence Ken le Survivant. Comme dans l’œuvre originale, nous incarnons Kenshiro et nous sommes à la recherche de notre fiancé Yuria. L’histoire du jeu commence très vite avec un combat de titans contre Shin qui nous apprend la mort de notre bien-aimée. Tout en essayant de faire son deuil, Ken poursuit son chemin vers la ville d’Eden.

 

Il y a eu plusieurs adaptations de la licence mais aucune n’a vraiment fait honneur à la l’œuvre d’origine. Cette fois, le titre s’associe avec des éléments de gameplay tirés de la série de jeux Yakuza qui a de quoi réjouir certains fans.

Côté scénario, nous avons droit à une histoire inédite qui pioche tout de même certaines références du manga. Le joueur apprend finalement que Yuria est en vie et qu’elle serait passée par la ville d’Eden où nous commençons l’aventure.

L’introduction de quêtes annexes est plaisante niveau contenu. La touche Yakuza apporte aussi du neuf avec la possibilité d’évoluer dans un petit monde ouvert à travers la ville. Malheureusement, le jeu n’est pas sous-titré en français. Même si cela n’est pas très gênant pour y jouer, ça peut gâcher l’immersion totale (pour les non-bilingues du moins).

 

Le gameplay, quant à lui, est jouissif ! Entre la violence des combats, les giclées de sang et les techniques célèbres du Hokuto Shinken le contrat est rempli ! Je trouve que les combats restent fidèles au manga et promettent des moments épiques (« Tu ne le sais peut-être pas mais tu es déjà mort ! »), le tout accompagné de superbes cinématiques. On notera également une légère dimension RPG pour débloquer de nouvelles techniques ou bonus pour améliorer le personnage.

Un peu de négatif cependant concernant la conduite, restant vraiment archaïque avec un contrôle du véhicule parfois compliqué… Hormis les combats ou les ressources à récupérer, il n’y a pas grand-chose à faire si ce n’est d’accéder aux différentes zones de l’histoire et cela ne rajoute rien de particulier au plaisir de jouer.

La direction artistique, rend globalement hommage aux récents OAV sur Hokuto no Ken. Les graphismes cell-shading apportent la touche manga au titre et la bande-son reste fidèle à l’ambiance. On notera tout de même que le jeu n’est pas au niveau des standards actuels d’un point de vue technique. En effet, certaines animations sont rigides, la résolution de certaines textures en baisse et le manque de vie des environnements démontrent malheureusement cette faiblesse technique.

 

 J’ai aimé  J’ai moins aimé
  • Le système de combat
  • Le système de jeu hérité de Yakuza
  • La version non-censurée
  • Le style manga
  • Visuellement un peu vieux
  • La conduite
  • Pas de sous-titre français
7.5

Fist of the North Star : Lost Paradise s’adresse aux fans. Meilleure adaptation de la licence à ce jour, le système de combat rend vraiment honneur au Hokuto Shiken. Le mélange entre les séries Yakuza et Fist of the North Star fonctionne plutôt bien. Malgré quelques faiblesses, on passe un bon moment à envoyer des coups dévastateurs.

  • NOTE GLOBALE 7.5
Share.

About Author

Fan du Japon, je dessine et joue à mes heures perdues. Rang apprenti Geek !

Leave A Reply