[TEST] Manette Nacon Revolution Pro Controller pour PS4

0

Quand les français de chez Nacon se lancent dans les manettes pour PS4, ils voient les choses en grand et nous proposent ainsi leur premier modèle de manette sous licence officielle PlayStation, orientée pour le e-sport. Un pari risqué où personne ne s’est encore aventuré sur cette plateforme, pas même PlayStation eux-même. Voici donc mon verdict sur le Nacon Revolution Pro Controller.

SAMSUNG CSC

Présentation
Si Microsoft possède son modèle de manette Elite, offrant une expérience premium sur Xbox One, la PlayStation 4, elle, n’avait jusqu’à présent pas de modèle équivalent. Et avec l’arrivée de la PS4 Pro, le besoin était évidemment de plus en plus justifié pour les hardcore gamers sur la console de chez Sony.

PlayStation a donc répondu à ce besoin, en laissant la réalisation d’une manette « pro » à 2 différents constructeurs : d’une part les américains de chez Razer et d’autres part les français de chez Nacon. C’est de ce deuxième modèle dont je vais vous parler plus en détails via mes impressions. Mais avant tout, jetons un petit œil sur les caractéristiques techniques :

  • Joysticks analogiques améliorés avec amplitude de 46°
  • Touches directionnelles 8 directions
  • LED d’indicateur de statut du joueur
  • Câble tressé de 3m avec connecteur métal (amovible pour en faciliter le rangement)
  • 4 touches de raccourci pour des paramètres personnalisés
  • Poids réglable pour un équilibrage optimal de la manette
  • Deux gâchettes analogiques
  • Prise casque jack 3.5mm – Audio Stéréo et Chat online
  • Pochette de rangement et chiffon doux de nettoyage.

 

SAMSUNG CSC

Mes Impressions

La première chose qui vous a peut-être sauté aux yeux est le câble de connexion en USB. Et oui contrairement à la Xbox Elite, la Nacon Revolution Pro, elle, est filaire, mais n’oublions pas qu’elle se place dans un contexte e-sport. Et dans cette discipline, aucune latence ni déconnexion n’est envisageable et il est d’ailleurs quasi impossible d’y trouver des accessoires sans fil. Nacon a donc tout naturellement designé sa manette sur ce modèle, acceptons-le (ou pas si vous êtes hermétiques aux câbles).

Un des premiers points forts de la Revolution Pro, ce sont ses joysticks. Cela divisera sûrement les joueurs, mais Nacon a opté pour un positionnement asymétrique (comme sur Xbox), contrairement aux 2 sticks symétriques de la DualShock. Pour ma part cela ne me dérange pas, au contraire, et encore moins le fait d’avoir choisi un style concave pour le joystick gauche, permettant ainsi d’y loger parfaitement son pouce.

Mais ce n’est pas tout pour les sticks : ces derniers proposent une amplitude de 46°, une très belle spec qui vous permettra un bien meilleure contrôle de la direction dans les jeux, comme pour la visée par exemple en FPS ou TPS. A titre comparatif, ceux de la Xbox Elite sont inférieur à 40° d’amplitude.

SAMSUNG CSC

Les joysticks : check ! Passons maintenant au design global de la manette. Je l’ai trouvée à première vue assez imposante comparée à une DS4 classique, mais rien d’alarmant. Au contraire, j’aime bien avoir la manette bien en main quand je joue, c’est donc plutôt un point positif pour moi. Les matériaux sont aussi de bonne facture, et on a donc une manette loin d’être cheap, bien costaud et avec de belles finitions.

L’avantage de la Revolution Pro est également le fait de pouvoir la lester à l’aide de poids, via les 3 paires fournies (10g, 14g et 17g). Chaque côté de la manette, droite et gauche, possède un petit barillet acceptant 2 poids et permettant ainsi de trouver la combinaison idéale pour vos sessions de jeux. Pour ma part j’ai opté pour 10g + 14g.

 

Enfin, dernière grosse fonctionnalité de la Revolution Pro Controller : les gachettes arrières programmables. En plus des L1/R1 et des L2/R2 analogique (avec une course longue et précise soit dit en passant), Nacon nous met à disposition 4 touches personnalisables sur la partie arrière-basse. Il faudra passer par la case PC afin de télécharger le petit utilitaire (assez facile à prendre en main) qui permet ainsi d’attribuer des combinaisons ou même des macros à vos 4 touches. Vous pouvez aussi créer des templates et balancer dans votre Revolution Pro jusqu’à 4 profiles. Pour passer de l’un à l’autre en jeu c’est ensuite ultra simple, mettre son controller en mode personnalisé via un bouton arrière, la LED autour du joystick droit passe ainsi de bleu (mode pro) à rouge (mode custom) et vous pouvez ainsi via un autre bouton basculer entre vos 4 profiles (indiqué via une mini LED sous les boutons Share et Options). A vous les easy fatality dans Mortal Kombat X 😉

SAMSUNG CSC

 

 

Prix : 109.90 €
Plus d’info : site Nacon

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • La qualité et la finition de la manette
  • Une manette aux performances haut de gamme sur PS4
  • Customisable en poids et au niveau des touches
  • Joysticks asymétriques et confortables
  • Mode filaire obligatoire
  • Les touches programmables basses peuvent gêner les premiers temps
85%
85%

Mission pleinement réussie pour Nacon qui offre une des premières manettes Pro à la PlayStation. Clairement dédiée aux joueurs e-sport ou hardcore gamers, les autres joueurs pourront cependant se poser la question d'en faire l'aquisition pour un meilleur confort de jeu. Il faudra quoi qu'il en soit y mettre le prix, passant la barre psychologique des 100 euro (pour l'instant), mais pleinement justifiés à mon humble avis.

  • Note Globale
    8.5
Share.

About Author

Powered by △ ◯ ✕ □

Leave A Reply