[TEST] Horizon Forbidden West sur PS5

0

Aloy is back ! La Nora la plus badass fait son grand retour le 18 février, en exclusivité sur PS4 et PS5. Ayant eu la chance de pouvoir tester Horizon Forbidden West quelques semaines avant la sortie, je vous donne mon avis sur cette nouvelle aventure, testée pour ma part sur PS5 et garanti sans spoiler of course 😉

 

Toujours aux mains du studio Guerrilla Games, l’aventure d’Horizon Forbidden West reprend là où celle d’Horizon Zero Dawn nous avait laissé, 6 mois plus tard pour être exact ! Si vos souvenirs de la première aventure d’Aloy sont lointains dans vos esprits, pas d’inquiétude, une courte cinématique d’intro vous donnera un rapide récap. Dans Zero Dawn, nous avions pu découvrir et parcourir l’Est Sauvage. Comme le titre nous l’indique ici nous allons donc faire route vers l’Ouest Prohibé autour de plusieurs nouvelles intrigues et personnages…

 

 

Au niveau du scénario, sans trop vous en dévoiler, vous allez continuer à creuser sur le lore de l’univers découvert dans Zero Dawn avec Gaia, le travail d’Elisabet Sobeck ou encore l’Aube Zero. Mais ce n’est évidemment pas tout, car l’Ouest Prohibé sera évidemment au coeur du titre avec ses tribus, conflits et autres richesses qui vous donneront des heures de découvertes.

C’est peut-être là une la première « contrainte » que nous impose ce second opus : la nécessité d’avoir fait le premier titre au risque de ne pas comprendre grand chose à tout cet univers et aux intrigues. Mais si tel est le cas en revanche, c’est un vrai régal. Et là ou j’avais trouvé le premier opus parfois pas assez poussé dans certains aspects de scénario, j’ai été servi dans Forbidden West !

Côté quêtes optionnelles (hors histoire) également, attendez-vous à un festival de missions entre quêtes annexes, services, long cous, reliques et j’en passe. Vous pourrez vous perdre des heures sur la gigantesque map que nous propose Forbidden West à la recherche de complétion de ces dernières.

 

Niveau gameplay et mécaniques de jeu, on reprend vite les bonnes habitudes du premier épisode, en repartant évidemment « à poil » pour la logique du jeu (ce serait trop facile). Loots, armes, objets de collectes, bobines ou encore tenues à débloquer, vous retrouverez tout ce qui a fait la richesse de Zero Dawn.

Les nouveautés vont se retrouver principalement côté arbres de compétences avec des nouveaux moves et techniques spéciales à débloquer. En activant le « spécial » via L1+R1 il donnera différents bonus à effet temporaires (selon celui sélectionné), amorcé par une courte cinématique plutôt cool.

Côté machines, là aussi un gros taff a été fourni aussi bien côté détails que rendu graphique. On en prend plein les yeux et chaque combat devient très vite épique. Il faudra d’ailleurs beaucoup plus ici utiliser les scans pour identifier les faiblesses et utiliser les bonnes armes pour les bonnes machines. Donc globalement un système de combat plus évolué et quelque peu exigeant. De plus, les machines ne seront pas les seuls opposants et les tribus ennemis vont aussi prendre plus d’importance en terme de combats.

 

Sur la partie visuelle, la PS5 vous proposera le mode performance ou qualité. Un conseil : ne faites pas comme moi qui ai tenté le mode performance sur les premières heures… le mode qualité sera celui à privilégier sur PS5 pour sublimer les jeu, aussi bien sur les scènes d’intérieure que celles d’extérieure avec des environnements plus riches. Au delà de ces modes graphiques, une mention spéciale à Guerrilla pour le travail et animations des machines ainsi que celles des personnages principaux au réalisme assez bluffant.

Concernant la durée de vie, comme dit plus haut, Forbidden West tape fort et vous aurez vraiment de quoi faire, partout, tout le temps ! Je suis encore assez loin du 100% à l’heure ou j’écris ces lignes mais il faudra pas moins de 50h à 60h à vue de nez pour venir à bout de la map et des ses multitudes de missions et points d’intérêt à réaliser (j’espère confirmer ceci rapidement :p).

 

 J’ai aimé  J’ai moins aimé
  • Le retour d’Aloy, toujours aussi badass !
  • La richesse de ce « nouveau monde »
  • Les nouveaux arbres de compétence et système de combat
  • Pas destiné pour de nouveaux arrivants sur la licence
9.0

Guerrilla frappe fort avec son nouvel opus de la saga Horizon. Là où Zero Dawn a réussi à installer un univers et une héroïne des plus charismatiques, Forbiddden West pousse plus loin avec un scénario pointu, des intrigues prenantes et un monde ouvert richissime. La PS5 s'offre un nouveau titre à absolument posséder dans sa bibliothèque, qui certes ne sera pas destiné aux néophytes de la licence. Donc pour ces derniers, foncez faire le premier épisode (Zero Dawn) pour vous régaler ensuite sur Horizon Forbidden West !

  • Note Globale 9

About Author

Powered by △ ◯ ✕ □

Leave A Reply