[TEST] Jump Force sur PS4

0

Aujourd’hui sur le blog, nous allons parler de Jump Force, sorti le 15 février en occident sur Xbox, PS4 et PC. Le jeu réunit des combattants de différents mangas, comme Dragon Ball, One Piece ou My Hero Academia, à l’occasion du cinquantième anniversaire du magazine Weekly Shonen Jump.

 

Jump Foce est un jeu de combat édité par Bandai Namco, qui a l’habitude d’adapter les licences tirées de mangas. Ici, Jump Force se présente comme l’ultime crossover avec pas moins d’une quinzaine de nos mangas favoris représentés à travers les personnages jouables. Mais justement, Jump Force réussit-il un passage… en force ?

 

Commençons par le mode histoire. La trame nous présente notre monde (réel) attaqué par une force inconnue et des personnages phares des licences chères à nos cœurs, comme Freezer par exemple.

Notre personnage se trouve en plein milieu de l’apocalypse et se promène tranquillement avant de se prendre une attaque de plein fouet. Nous n’avons pas d’autres choix que d’être ressuscité en héros (dommage hein ?!). Malheureusement, notre personnage aura également perdu sa voix dans la bataille.

En revanche, le titre des studios Spike Chunsoft offre un concept intéressant dans la création de personnages, où notre imagination peut s’y perdre pour notre plaisir. Après une longue introduction et des temps de chargements à n’en plus finir, l’histoire se met en place : choisir une équipe et battre les autres personnages corrompus. Ici, rien de bien original pour un jeu de combat, mais nous avons au moins un superbe casting et ça, c’est aussi un bon point.

Concernant les mécaniques, rien de nouveau. La formule du 3 versus 3 fonctionne bien, mais n’est pas sans rappeler la série Naruto Ultimate Ninja ou encore Dragon Ball FighterZ. En revanche, dans Jump Force, toute votre team partage la même barre de santé et de capacité d’éveil, donc il n’y a plus vraiment d’intérêt à changer d’équipier… De plus, il faut oublier le côté technique du titre, car les coups sont simplifiés au possible. Autant vous dire que la difficulté et la stratégie ne sont pas au rendez-vous.

 

Les combats restent cependant assez dynamiques et nerveux, mais la caméra vient gâcher l’expérience de jeu et se focalise sur la mise en scène. Le gameplay reste simple et efficace, mais s’efface rapidement par ces différents défauts cités.

La direction artistique est ce qui détruit (encore un peu plus) le jeu selon moi. En effet, Jump Force se veut entre le cel-shading et le réalisme. Autant le dire, c’est raté. Si certains combattants s’en tirent plutôt bien, pour d’autres, c’est la catastrophe. La plupart des personnages sont plats et ont cet aspect de coquille vide. Cela ne fonctionne pas du tout.

En revanche, les effets spéciaux et visuels sont très réussis, les effets de lumières sont beaux, mais un poil trop nombreux ce qui rend les combats illisibles, en plus de la caméra. Il est difficile d’avoir un bon jeu de combat, plutôt jeu d’arcade, alors qu’on a eu des titres de qualité comme Dragon Ball FighterZ. Malgré un moteur graphique moderne le jeu reste malheureusement d’une autre époque.

Force est de constater que Jump Force à voulu frapper fort, mais n’a pas forcément visé juste…

 

 J’ai aimé  J’ai moins aimé
  • Le fan service
  • Les 40 personnages et DLC à venir
  • La Vostfr
  • La personnalisation d’avatar
  • Le scénario
  • Le manque de variété
  • La caméra
  • Visuellement surchargé
  • Les temps de chargement
3.0

Vous l’aurez compris, Jump Force n’est pas une réussite. Le titre est à la traine sur beaucoup trop d’aspects qui gâchent l’expérience de jeu. En revanche, il réussit son coup en terme de pur fan service. Avoir tous ces héros et pouvoir s’affronter en contrôlant nos personnages favoris est assez jouissif. Donc pour les joueurs un peu exigeants, ce ne sera pas "jump", mais "next" !

  • NOTE GLOBALE 3
Share.

About Author

Fan du Japon, je dessine et joue à mes heures perdues. Rang apprenti Geek !

Leave A Reply