[TEST] Monster Hunter Generations Ultimate sur Switch

0

Aujourd’hui sur le blog, je vous parle d’un jeu qui est enfin arrivé sur Switch : Monster Hunter Generations Ultimate. Une licence bien connue des joueurs qui arrive quelques mois après la sortie de Monster Hunter World sortie sur PS4, Xbox One et récemment sur PC. Cet épisode Switch est-il à la hauteur ? Nous allons le voir ensemble…

 

Monster Hunter est une licence phare de Capcom. Lancée en 2004 sur Playstation 2, la série s’est ensuite prolongée en proposant des épisodes sur Playstation Portable, Wii, Xbox 360, PS3, Nintendo 3DS, Wii U et plus récemment sur PS4, Xbox One et PC.  Pour rappel, le titre nous place dans la peau d’un chasseur dans un environnement peuplé de monstres du genre Fantasy.

Monster Hunter Gnérations Ultimate est le portage de l’épisode sortie sur 3DS en 2017 intitulé Monster Hunter XX (prononcé « double-cross ») qui est lui-même une version améliorée de Monster Hunter X sortie en novembre 2015 sur 3DS.

 

Il faut mettre les choses au clair tout de suite. Il est très difficile de jouer à un ancien Monster Hunter depuis la sortie de Monster Hunter World, car comparaison oblige, la sensation de liberté disparaît.

Dans cet épisode, il n’y a aucun scénario ou de rebondissement particulier. L’avantage de cet opus réside dans son contenu vraiment riche. Bien sûr, le bestiaire et les panels d’équipement proviennent des anciens épisodes, mais on peut retrouver quelques nouveautés. On peut s’attendre à des monstres inédits et 14 types d’armes et de nouveaux styles, comme le style Vaillant ou alchimiste.

Du côté du Gameplay, il faut un petit temps d’adaptation afin de bien maîtriser son chasseur et son équipement. Surtout, en fonction du monstre chassé, on peut être amené à changer d’équipement, ce qui complique un peu la tâche ! En revanche, c’est aussi prenant de devoir passer une bonne heure pour chasser un monstre, se plonger à fond dans la chasse et de rien laissé au hasard. Pour les connaisseurs, c’est toujours aussi bon de retrouver les mécaniques et l’ambiance des anciens opus en un.

 

Concernant les graphismes, il s’agit d’un portage 3DS. Effectivement, nous savons que la Switch est capable de bien mieux …  Ce n’est pas catastrophique, mais on ne peut s’empêcher de s’attarder sur certaines textures ou quelques ralentissements. Sans surprise, le retour des temps de chargement entre chaque zone casse le rythme et devient vite contraignant !

Personnellement, je préfère rester sur Monster Hunter World, car le retour à l’ancienne mécanique ne me convient pas. Il reste tout de même un bon retour aux sources avec quelques nouveautés. Donc pas de raison de s’ennuyer, mais qui va à la chasse perd sa place ?!

 

 J’ai aimé  J’ai moins aimé
  • La diversité des monstres
  • Le contenu
  • Le Rang G pour le défi
  • Les temps de chargement
  • Les graphismes
  • Un poil difficile dans son gameplay
7.0

Sortir un portage d’un ancien Monster Hunter après l’arrivée de Monster Hunter World était ambitueux. Mais dans l’ensemble cet opus fait son travail et nous plonge dans les heures qui ont fait de nous des chasseurs aguerris ! Un poil décevant côté graphismes, il n’en reste pas moins un bon jeu et il promet de longues heures de chasses intensives.

  • NOTE GLOBALE 7
Share.

About Author

Fan du Japon, je dessine et joue à mes heures perdues. Rang apprenti Geek !

Leave A Reply