[TEST] Mario Odyssey sur Switch

0

Mario Odyssey s’est clairement montré comme une des bombes de fin 2017. Après avoir passé beaaaaucoup d’heures sur cette petite pépite de Nintendo Switch, voici mon verdict aujourd’hui sur le blog ! « Let’s-a-go ! »

 

Mario Odyssey était très attendu par les fans de la licence et évidemment par tous les possesseurs de Switch. Annoncé en même temps que celle-ci, il a fallu cependant attendre 7 mois après la sortie de la dernière console de Nintendo pour accueillir le dernier cru Mario. A peine remis de mon GOTY 2017, j’ai nommé Zelda Breath Of The Wild, je me suis donc comme beaucoup attaqué à cette deuxième bombe de Switch mettant sous les projecteurs Mario et Cappy, la casquette star de ce dernier opus. Voici pour la mise en situation, maintenant passons à mes impressions !

 

Cela faisait longtemps que la licence Mario n’était plus sortie des sentiers battus. Certes, beaucoup de jeux Mario sont sortis ces dernières années, certains bons, certains moins bons, mais ici nous avons une promesse assez forte de nouvelles mécaniques de jeu et surtout d’une liberté énorme, chose qui a bien évidemment rappelé aux fans le titre Mario Galaxy de l’époque de la Wii.

Et donc : pourquoi Odyssey ? Et bien ça on l’apprend assez rapidement dans le jeu, et c’est en fait le nom du vaisseau (mélange de bateau et montgolfière, à la forme de chapeau géant) que vous allez réparer et utiliser pour voyager de mondes en mondes durant votre aventure. Autant de mondes que d’univers différents, de décors, d’ennemis, et tout cela dans d’énormes maps se matérialisant pour chacune d’elle en grand open world. Quand je vous parlais de liberté juste au-dessus… nous sommes dans le vif du sujet !

Mais la grosse nouveauté ici, c’est bien évidemment Cappy, votre pote-casquette que vous vous ferez rapidement dès le début du jeu et qui vous aidera à délivrer Peach des griffes de Bowser (oui, inutile de préciser que pour le scénario il ne faudra pas chercher l’originalité). Mais Cappy c’est bien plus qu’un side kick dans Mario Odyssey, c’est même pour moi le réel coeur du jeu car c’est grâce à ce dernier vous pourrez utiliser la « chapimorphose » ! Hein ? Qu’est ce que c’est ? Et bien c’est l’habilité qui permettra à Mario de prendre la forme de certains ennemis, objets ou personnages du jeu.

 

En plus du côté cool de la chapimorphose et de pouvoir contrôler tout un tas de choses, il faut bien comprendre que cela nous ouvre la porte à une multitude de différents gameplays. Faire des sauts ultra haut, se diriger dans les airs tel un boulet de canon ou encore contrôler un T-Rex est un échantillon de ce que nous propose ainsi le jeu ! Ajoutez à ça des univers plus hétéroclites les uns que les autres via les 15 mondes présents, cela offre de belles heures de jeu en prévision.

Chaque monde propose un level design soigné, du fan service bien souvent, ainsi que des lunes à collecter, dispersées un peu partout. Certaines s’obtiendront en réalisant des défis, d’autres en résolvant des énigmes ou encore d’autres en éliminant des boss. Là aussi le jeu propose énormément d' »activités ». Alors peut-être qu’on peut reprocher au titre de se terminer rapidement (en ligne droite), et aussi d’être assez simple en terme de difficulté dans l’ensemble, mais si vous prolongez l’expérience ou êtes complétistes et vous lancez dans la collecte des lunes et des tenues à débloquer (oui, c’est très fun de pouvoir customiser Mario), vous découvrirez toute la puissance, l’exigence et la richesse de Mario Odyssey.

Enfin, petite note sur le mode coop’ de Mario Odyssey : oubliez-le ! Personnellement, à part pour rigoler 3 secondes, je n’ai pas vraiment trouvé d’intérêt à ce mode qui propose au joueur 1 de contrôler Mario et au joueur 2 de contrôler Cappy… et de s’ennuyer profondément par la même occasion…

 

 J’ai aimé  J’ai moins aimé
  • La diversités des univers présents dans le jeu
  • Les différents gameplays offerts via Cappy
  • Le level design
  • Les musiques
  • La richesse du jeu et la rejouabilité avec la collecte des lunes !
  • Le mode coop’ sans intérêt
  • L’inégalité de contenu entre certains mondes
9.0

Chapeau bas pour Mario Odyssey ! (Vous l'avez ???) La promesse est tenue et la Switch s'offre donc un deuxième must-have dans sa collection. Impossible de passer à côté de ce Mario qui s'inscrit désormais dans le panthéon de la licence pour ma part. Une vraie pépite sur laquelle j'aime revenir de temps à autres pour la collecte ou par simple plaisir de remettre les mains dessus. C'est donc un grand OUI !

  • NOTE GLOBALE 9
Share.

About Author

Powered by △ ◯ ✕ □

Leave A Reply