[TEST] Manette Razer Raiju pour PS4

0

Comme vous le savez c’est la rentrée et les sorties jeux-vidéo vont également s’accélérer d’ici la fin de l’année. Peut-être cherchez-vous une nouvelle manette PS4 pour vos longues sessions de jeux à venir, ou pour tout simplement améliorer votre expérience de gaming ? Si c’est la cas, j’ai peut être une solution pour vous avec le test de la manette Raiju pour PS4 de chez Razer !

SAMSUNG CSC

 

Présentation
Si la PS4 n’a pas de manette « Pro » officielle, PlayStation a cependant fait confiance à quelques constructeurs pour nous sortir des gamepads sous licence officielle offrant une autre expérience que celle des DualShock 4 classiques, mais aussi optimisées pour l’e-sport. C’est ainsi que Razer, peut après l’annonce de la PS4 Pro, nous présentait sa manette PS4 au joli nom de Raiju (à ne pas confondre avec un Pokémon) et sortie en décembre dernier.

J’ai eu la chance de la tester depuis quelques semaines. Mais avant de vous donner mon avis, faisons un tour du côté des caractéristiques de cette dernière :

  • 2 boutons tampon latéraux Hyperesponse multifonctions
  • 2 gâchettes Hyperesponse multifonctions amovibles
  • 4 boutons d’action mécaniques Hyperesponse
  • 4 boutons de panneau de configuration rapide
  • Arrêts de gâchettes en option pour un tir rapide
  • Mode de gâchette ultra sensible en option pour des réactions ultra-rapides
  • Port audio de 3,5 mm pour sortie audio stéréo et prise entrée micro
  • Câble micro-USB tressé de 3m
  • Dimensions : 168 mm x 105 mm x 65 mm
  • Poids (avec câble) : 350 g

 

 

Mes Impressions

On commence comme toujours par le design. Si vous aviez connu la Razer Wildcat pour Xbox, alors la Raiju va vous rappeler de (bons) souvenirs, avec un design assez similaire et même un peu améliorée. On retrouve donc ici encore une manette filaire assez costaud, dans tous les sens du terme. Le design est ainsi un peu imposant mais fait relativement solide. Niveau poids, cela dépendra des goûts mais j’ai apprécié les 350g qui tiennent bien en main et qui changent du poids historiquement assez léger (trop ?) des DualShocks.

Razer, contrairement à d’autres constructeurs comme Nacon, a choisi de garder la disposition symétrique des joysticks, fidèle au design originel des gamepads PlayStation, et on remarque même que des capuchons de protection sont présent d’origine pour protéger ces derniers et ajouter le côté anti-dérappant. On retrouve également cette même matière caoutchouc sur les parties arrières latérales afin d’optimiser le confort et la prise en main.

SAMSUNG CSC

Côté fonctionnel à présent, on retrouve une multitudes de boutons, dont ceux d’origine et 2 paires supplémentaires (M1/M2 et M3/M4). Tout d’abord, un des gros atouts de cette manette est la technologie Hyperesponse qui permet un appui des boutons super rapide et instantané. Les 4 boutons d’action carré/croix/triangle/rond en profitent et vont ainsi plus s’apparenter à des clics qu’à des appuis, ce qui pour m’a part m’a vraiment plu. Au niveau des gâchettes, la paire L2/R2 peut être configurée via un switch mécanique à l’arrière de façon à avoir une course plus courte comme L1/R1, pour un profile FPS par exemple.

Comme je vous disais, 2 paires de boutons sont également présentes et programmables. La première paire M1/M2 se trouve vers les gâchettes L1/R1 et aussi accessibles via l’indexe alors que M3/M4 sont eux situés un peu plus bas, parfaitement accessibles via le majeur. Ces 2 paires profitent elles aussi de la technologie Hyperesponse, donc avec un feeling « cliquable ». Et si par hasard la paire M3/M4 vous gênait, vous pouvez d’ailleurs retirer les 2 boutons à l’aide d’un mini-tournevis fourni dans le package.

Seul petit défaut de cette manette côté boutons : sa croix directionnelle composée de 4 boutons distincts. Si vous utilisez la Raiju pour du Street Fighter par exemple, autant vous dire que vous devrez passer par le stick analogique. Donc attention selon votre utilisation…

SAMSUNG CSC

Enfin, autre gros atout de la Razer Raiju : les boutons de commandes situés en bas, permettant de contrôler volume ou désactiver le micro de votre casque gaming mais aussi de changer de profile (1 par défaut et 2 configurables). Une fonctionnalité super pratique et parfaitement intégrée au design de la manette.

Côté packaging, Razer a aussi fait les choses bien avec un câble USB tressé de 3m de long de qualité et une housse rigide pour ranger ce dernier avec la manette et le petit tournevis. Des petits détails certes, mais qui restent appréciable et contribuent au côté « premium » de cette manette 😉

 

 

Prix : 159.99 €
Plus d’info : site Razer

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • Le design, le poids et la prise en main
  • Les boutons Hyperesponse
  • Les boutons additionnels M3/M4
  • Les contrôles volume/micro intégrés
  • La housse de transport
  • La croix directionnelle
  • Mode filaire obligatoire
  • Le prix non négligeable
85%
85%

Razer nous offre donc ici une manette haut de gamme de qualité avec la Raiju. Totalement adaptée pour l'e-sport ou les joueurs exigeants, ses nombreuses fonctionnalités sauront plaire pour sûr, si l'on est prêt toutefois à mettre le prix pour cette manette pro.

  • Note Globale
    8.5
Share.

About Author

Powered by △ ◯ ✕ □

Leave A Reply