[TEST] Warriors Orochi 4 sur PS4

0

Aujourd’hui sur le blog, je vais vous parler d’un titre qui n’est pas forcément populaire dans nos contrées. Développé par Omega Force et édité par Koei Tecmo, Warriors Orochi 4 a débarqué sur consoles depuis le 19 octobre, quatrième épisode d’un dérivé de la licence Dynasty Warriors.

 

Dernier épisode en date de la série des « Musos », Warriors Orochi 4 revient un peu en arrière. Ce dernier reprend le concept des précédents crossovers entre les séries Dynasty Warriors et Samurai Warriors, sans oublier les personnages propres à Warriors Orochi. Dans ce dernier opus, nous sommes plongés dans des batailles géantes autour de conquêtes épiques.

 

Dans ce genre de jeux, ce n’est pas forcément l’histoire que l’on va retenir. Ici, c’est simple, la guerre qui opposait les généraux chinois et japonais à Orochi est relancée par Zeus, qui décide à son tour de rejoindre le combat en offrant des bracelets de pouvoirs.

Aussi surprenant que cela puisse être, on se retrouve avec un titre qui mélange l’histoire asiatique et les mythologies grecque et nordique. Cela nous donne un casting incroyable avec 170 personnages. Ceci a d’ailleurs valu à Koei Tecmo et Omega Force d’avoir une place dans le Guiness book des records, rien que ça !

Le gameplay reste fidèle à lui-même, et ne se renouvelle pas du tout malgré une longue série de jeux. Des attaques classiques, puissantes, spéciales et la possibilité de changer entre trois combattants en cours de bataille. Cela peut devenir lassant à force et il faut compter sur un jeu non traduit, donc ce n’est pas pour les allergiques à l’anglais… (même si le titre reste très simple à comprendre).

 

La nouveauté principale du titre, c’est l’ajout de l’arme divine. Cette dernière enrichit le gameplay d’une manière assez jouissive pendant les batailles et offre des moments spectaculaires. De plus, le fait de pouvoir changer de trio entre chaque bataille est un vrai atout. Avec ce casting géant, impossible de s’ennuyer et cela apporte justement un peu de fraîcheur. Le tout est de plus accompagné par une bande-son qui colle à cette série et rythme bien nos combats.

A cela s’ajoute un petit volet de gestion avec le camp de base des personnages. On peut ainsi faire évoluer tous nos persos, qui ont chacun leurs propres armes et caractéristiques.

Côté graphismes, là encore, le titre est à la traîne. On remarque malgré tout l’effort mis sur le gameplay pour éviter que le titre ne soit trop brouillon lors des batailles avec des centaines d’ennemis à afficher. Ce sacrifice sur les graphismes s’explique donc par la volonté de renforcer la fluidité du jeu. Mais, avec les technologies actuelles, on est malheureusement en droit d’espérer un titre avec un moteur globale un peu plus moderne…

 

 J’ai aimé  J’ai moins aimé
  • Les 170 personnages
  • L’univers jouissif
  • La fluidité du gameplay
  • Les graphismes
  • L’histoire au second plan
  • L’absence de traduction FR
6.0

Je pense que ce titre s’adresse aux habitués de la série. Malgré de grosses faiblesses graphiques, le casting de 170 personnages rend le jeu vraiment intéressant. Mélanger les mythologies avec le genre est aussi surprenant que jouissif pendant les combats. Warriors Orochi 4 ne révolutionne pas le genre ni la série, mais reste tout de même agréable à retrouver.

  • NOTE GLOBALE 6
Share.

About Author

Fan du Japon, je dessine et joue à mes heures perdues. Rang apprenti Geek !

Leave A Reply