[TEST] Kingdom Come : Deliverance sur PS4

0

Aujourd’hui sur le blog, le test de Kingdom Come : Deliverance sur PS4. Le titre, développé par Warhorse Studios, est sorti en février dernier. Ce nouveau RPG médiéval tient-il ses promesses ?

 

Kingdom Come : Deliverance nous fait prendre place dans un univers médiéval très réaliste et sans aucun élément du genre Fantasy. Le jeu nous propose tous les éléments de base de tout RPG et nous place avec Henry, fils d’un forgeron qui va devoir faire face à certains événements…

 

Avant d’aller plus loin, je tiens à préciser que j’ai commencé le jeu sans avoir eu le temps d’installer le patch day one de 23 Go. Il est donc possible que certains éléments ne reflétaient pas la réalité à ce moment.

Après cette petite précision, revenons sur le jeu. Le ton est tout de suite donné : pas de fantastique ! Ici, nous retrouvons une vraie simulation médiévale à l’immersion plutôt maîtrisée. En effet, on est bien loin d’un Skyrim. On retrouve des éléments historiques et des détails qui combleront les amateurs du genre.

L’aventure est vraiment concentrée sur le récit, peut être un peu trop. Voilà le gros point faible du jeu pour moi. J’ai subi ces nombreux dialogues et rencontré des problèmes liés à la langue du jeu par rapport aux textes et également à l’absence de son. Je pense que cela a sûrement été corrigé depuis avec des patchs.

 

Bref, vous l’aurez compris, l’aventure est donc plus « lente » que des RPG plus modernes, mais cela n’entache en rien le jeu. Je trouve l’immersion vraiment réussie, la bande-son est parfaite et le gameplay est à la fois complet et complexe.

Il faut souligner qu’il n’y a aucun mode coop ou multi. Nous restons seuls avec Henry et l’épée forgée par son père, à la recherche des meurtriers de ses parents.

Nous sommes totalement libres dans ce jeu. L’action se déroule en fonction de nos actions, qu’elles soient bonnes ou mauvaises ! En parlant d’action, j’ai trouvé les phases de combats à la fois réalistes mais aussi complexes et nécessitant un peu d’entrainement.

Côté graphismes, je note un léger point faible. Le jeu n’est pas exceptionnel visuellement, sans être non plus bâclé. L’environnement reste cependant quelque peu vide et fade. Au niveau des dialogues, les possibilités sont vastes et c’est vraiment agréable d’avoir le choix de répondre selon nos envies. Il y a de quoi nuancer pour ce titre : la complexité de son gameplay peut en refroidir certains et sa faiblesse technique peut être un énorme défaut.

 

 J’ai aimé  J’ai moins aimé
  • Le côté médiéval
  • Le choix des actions
  • Le réalisme du jeu
  • Les graphismes
  • La longueur des dialogues
  • Trop de simulation
6.0

Kingdom Come : Deliverance nous offre un titre bien réaliste et complet qui se compose cependant de quelques défauts majeurs. Le jeu promet une belle aventure chevaleresque et saura conquérir les fans du genre médiéval. A vos épées !

  • NOTE GLOBALE 6
Share.

About Author

Fan du Japon, je dessine et joue à mes heures perdues. Rang apprenti Geek !

Leave A Reply