[GC 2017] Gamescom : Mes 3 coups de coeur !

0

Il est temps de vous donner à présent mon avis sur les titres que j’ai pu tester lors de cette Gamescom 2017. Et quoi de mieux pour commencer que mon top 3 ? Voici donc les 3 jeux qui m’ont le plus marqué sur le salon cette année. Let’s go !

GC2017_Top3_3

 

Dragon Ball FighterZ (Bandai Namco)

GC2017_Top3_1

C’était définitivement ma plus grosse attente du salon ! J’étais à la fois excité de mettre enfin les mains dessus mais redoutais en même temps ce moment, de peur que le jeu ne soit finalement pas à la hauteur de mes (énormes) attentes.

Et si DB FighterZ se retrouve dans cet article aujourd’hui, vous imaginez bien que le bilan a été positif, même plus que ça ! Dragon Ball FighterZ m’a montré durant cette Gamescom un jeu dynamique, ultra bien animé et plein de fan service, reprenant jusqu’à des poses et attaques mythiques des mangas Dragon Ball Z. Du pure plaisir dans ce 3v3 développé par Arc System. 11 personnages étaient déjà jouables auxquels s’ajoutent au moins Goku et Vegeta Sayan Blue, fraichement annoncés. Mais le roster ne s’arrêtera évidemment pas là et j’espère que d’autres surprises viendront s’ajouter au casting.

Le jeu sur les stands jouables semblait cependant configuré en easy et nous permettait de prendre ce dernier en mains assez rapidement, quel que soit notre niveau, et de balancer des attaques spéciales à tout va à l’aide de commandes assez simples. Je pense que le gameplay sera plus coriace à prendre en main en mode « normal » une fois le jeu dans nos maisons (en tout cas je l’espère). En tout cas on ne peut pas enlever le côté jouissif de balancer des Final Flash ou autre Makankosappo à tout va. Quel kiffe !

Bref, Dragon Ball FighterZ ne m’a pas déçu et m’a même plus que convaincu.
Je me suis d’ailleurs empressé pendant le salon de faire ma précommande de l’édition collector du jeu qui sortira en même temps que ce dernier le 28 février 2018 sur PS4 et Xbox One. J’ai HÂTE !

 

 

Fe (Electronic Arts)

Fe_01

Déjà annoncé depuis un petit moment par EA, c’est cependant depuis cette dernière Gamescom que Fe a montré un peu de son gameplay. Et le résultat est au top, vraiment.

Dans une séquence de gameplay, nous avions le droit à quelques minutes de jeu, prenant place dans un monde onirique, coloré et très plaisant graphiquement, nous montrant les principales mécaniques.
Notre héros, sorte de petit dragon tout choupy, a la possibilité de se balader dans un monde semi-ouvert, plein de faune et de flore, afin de débloquer certains passages et débloquer certains puzzles. Le studio suédois Zoink! nous présente le titre en quelques sortes comme un metroid-vania ou aucun ordre de progression n’est obligatoire mais où il faudra cependant revenir sur ses pas selon les capacités que l’on possède à un moment ‘t’. Ceci m’a également rappelé un petit peu Seasons After Fall de par son univers et ses mécaniques de jeu.
Aussi, nous pouvions voir que notre petit héros pouvait faire des chants, qui semblent constituer un élément clé afin de communiquer avec d’autres créatures ou tout simplement débloquer certains chemins du monde qui nous entoure.

Bref, même après quelques minutes de démo seulement, j’ai été convaincu par le potentiel de ce titre que j’attends avec hâte ! Fe sortira début 2018 sur PS4, Xbox, PC mais aussi Nintendo Switch !

 

 

Epic Loon (Macrales Studio)

EpicLoon

Les meilleures surprises sont souvent celles que l’on attendait pas. Et c’est le cas cette année pour Epic Loon ! Ayant vaguement entendu parler du jeu avant la Gamescom, j’ai vu les petits frenchies de chez Macrales Studio présenter leur jeu non loin d’un autre studio français, Piece Of Cake, présentant pour leur part Hacktag (mais je vous en reparlerai dans un nouvel article). Bref, ayant été intrigué par ce jeu aux saveurs des 80’s, il fallait que je teste ceci !

C’est donc lors d’un RDV avec la team Macrales et la coupine de chez DressMeGeekly que nous avons mis les mains sur ce titre, très bien défini par la team de dev comme un « couch party game » coop ou compétitif.
L’histoire en elle-même est assez cool, des petits aliens ont envahi vos VHS de films, faisant hommage à quelques grands classiques. On reconnaitra dans la multitude de niveaux proposés dans le jeu (+ de 350) plein de références à par exemple Dracula, Jurassic Park, etc., ici habilement renommés en Jurassic Land, Nosferacula, ou encore Grojira (vous l’avez ?).

Comme je vous disais plus haut, 2 modes sont proposés : le mode histoire, axé coopératif, et le battle mode, lui orienté versus/compétitif, les deux se jouant de 1 à 4 joueurs. Le gameplay quant à lui reste simpliste mais précis. En vrai, nos petits aliens ne pourront quasiment que se coller à certaines parois et sauter dans une direction donnée, afin d’aller d’un point A à un point B. Mais les levels designs font toute la beauté du jeu et vous verrez que certains niveaux donneront pas mal de fil à retordre.

En tout cas, après y avoir joué 20 minutes, j’étais complètement addicted ! J’ai juste hâte d’y jouer sur mon canapé avec les potes. Epic Loon devrait sortir d’ici fin 2017 sur PC, Xbox One et PS4.

 

 

Share.

About Author

Powered by △ ◯ ✕ □

Leave A Reply