[COMPTE RENDU] Yooka-Laylee : info et premières impressions

2

Quand d’anciens développeurs de chez Rare font un crowd-funding pour sortir « une suite spirituelle à Banjo-Kazooie », tout de suite cela n’est pas rentré dans l’oreille d’un sourd ! Depuis le jour de sa toute première annonce, j’attendais que ce nouveau titre, Yooka-Laylee, arrive dans nos PC et consoles. Il y a quelques semaines j’ai enfin pu mettre enfin les mains sur le jeu lors d’une session en présence de l’équipe. Voici mes retours !

YookaLaylee_1

Si vous n’avez pas entendu parlé de Banjo-Kazooie c’est que soit vous êtes trop jeunes, soit vous êtes passé à côté d’un des grands classiques de Nintendo 64. Un plateformer 3D de l’époque, très fun, coloré et qui mettait en scène un duo de protagonistes très cool.

Inutile de préciser que Yooka-Laylee possède beaucoup de points communs avec ce dernier, et comme je vous le disais ce n’est pas un hasard. Le jeune studio Playtonic Games en charge du développement est en partie formé d’anciens du studio Rare qui avait bossé notamment sur Banjo-Kazooie. Suite à un kickstarter à succès, leur nouveau projet se mit en route, édité par Team 17 (série Worms).

Voilà pour la petite histoire. Mais qu’en est-il du jeu ?
Pas d’ours ni d’oiseau ici, mais un nouveau duo composé d’un caméléon et d’une petite chauve-souris. Si la présentation ne nous en disait pas plus sur pourquoi il se sont retrouvés ensemble, la seule chose que je peux vous dire est qu’ils sont inséparables, et complémentaires dans le jeu. Le reptile peut attraper des objets avec sa langue élastique ou encore changer de couleur pour se fondre dans son environnement, tandis que le compagnon lui pourra par exemple utiliser ses ailes pour planer dans les airs.

YookaLaylee_5

Côté gameplay, on retrouve un peu les sensations old school avec la petite rigidité de l’époque (qui ne plaira pas à tous) surtout au niveau de la caméra. Rien de très violent pour autant, pas d’inquiétude. Pour ma part un vrai plaisir de retrouver ses bonnes sensations de jeu avec un univers qui rend vraiment hommage à son grand frère de l’époque. En ce qui concerne des maps, elles se composent de plusieurs mondes dans lesquels il faudra retrouver des pages de livres égarées. Même si on est loin de l’open world, les mondes sont assez vastes et il y aura de quoi faire entre histoire principale, PNJ à qui parler et mini-quêtes extra. Des mini-jeux sont même déblocables in-game pour prolonger l’expérience.

Autre truc cool, nos personnages pourront s’upgrader au niveau de leurs compétences via un arbre d’aptitudes très simpliste, qui permettra par exemple de cracher des boules de feu ou de faire apparaître des éléments invisibles.

Côté multi, le jeu est entièrement jouable en coop local. En ce qui concerne le multiplayer online, il proposera quant à lui uniquement les mini jeux débloqués.

 

Bref, même si la session ne donnait qu’un court aperçu du titre, il me tarde de mettre le jeu dans ma PS4 le mois prochain. Je vous en reparlerai donc très vite !

Yooka-Laylee sortira le 11 avril 2017 sur PS4, Xbox One et PC, puis plus tard sur Nintendo Switch

Share.

About Author

Powered by △ ◯ ✕ □

2 commentaires

Leave A Reply