[TEST] Foul Play sur PS4

0

Il y a des jeux que je vois passer sur Steam, dont je prie fort la sortie sur consoles, et Foul Play fait totalement partie de ce genre de titres. Maintenant disponible en cross-buy pour PS4 et PS Vita, vous allez voir que l’attente n’aura pas été vaine !

FoulPlay_01

Foul Play n’est donc pas un titre entièrement nouveau, je vous en parlais en effet lors de la Gamescom dans sa version PC sortie fin 2013. Annoncé depuis très longtemps sur PSN pour PS4 et PS Vita, il aura fallu attendre février 2016 pour pouvoir installer cette petite pépite sur ma PS4, toujours développé par Mediatronic et publié par Devolver.

Pour décrire le jeu rapidement, il s’agit d’un beat’em all en 2D dans lequel vous serez littéralement en plein cœur d’une histoire épique. En effet, Foul Play se décrit comme une énorme pièce de théâtre où les acteurs, se sont vous ! Enfin, pas vraiment vous, mais les personnages que vous incarnez, à savoir les 2 britishs (et badass) : Baron Dashforth et son sidekick Scampwick (jouable seulement en coop).

 

 

Une pièce de théâtre en 5 actes pour une sorte de mise en abîme vidéo-ludique très fun et dynamique : c’est comme ça que je pourrais décrire Foul Play en quelques mots.

La première chose qui m’a plu c’est donc déjà ce concept original de « pièce dans le Jeu ». On incarne le chasseur de démons Baron Dashforth qui va devoir remonter les traces de son père disparu et s’aventurer, à l’aide de son fidèle acolyte Scampwick, dans cette grande quête. Évidemment, comme vous vous en doutez déjà, votre route sera semée d’embûches et vous aurez donc à cogner quelques ennemis pas très conciliant 🙂

Attaques, combo de folie, coups spéciaux, ce beat’em all m’a, je l’avoue, fait beaucoup mal à la main ! On ne s’arrête pas une seule seconde et, au fur et à mesure de votre progression, vous débloquez de nouvelles techniques de combat en fonction du niveau du personnage (pouvant monter jusqu’à 12). Des minis défis, 3 par scène, sont aussi là pour pimenter un peu plus le jeu. En plus de rajouter du challenge, ces défis permettent de débloquer des gri-gris, sorte de power-ups que vous pouvez activer au préalable avant de jouer votre niveau.

Si le jeu est très fun en solo, je le trouve encore plus fun à 2 joueurs. Vous pouvez choisir de jouer en coop en local tranquillement sur votre canapé avec les potes, ou bien en ligne. Comme je vous le disais également, le jeu supporte le cross-buy et cross-play pour jouer sur PS4 aussi bien que sur PS Vita. En revanche j’ai eu beaucoup de soucis avec la sauvegarde sur le Cloud qui plante 3 fois sur 4. Donc en attendant un patch potentiel (?), méfiez-vous tout de même…

Au final, nous avons le droit à 22 niveaux total, aussi cool à jouer que plaisant à regarder. Car oui, la direction artistique n’est pas laissée de côté et les illustrations sont franchement cool, en ayant gardé un côté fun mais aussi le côté théâtral avec les acteurs déguisés pour faire les « méchants », et se retirant discrètement de la scène une fois « morts » et le projecteur écarté d’eux. Plein de petits détails, tout comme le public qui applaudit et siffle lors de combo élevés, qui font que l’expérience reste bonne tout au long du jeu.

 

 J’ai aimé  J’ai moins aimé
  • L’histoire, les illustrations et les 2 protagonistes
  • Le gameplay rapide à prendre en main, bourrin et technique à la fois
  • Petit prix + cross-buy
  • Le mode coop
  • Quelques soucis avec la save dans le Cloud
  • Un peu vite redondant à un joueur
8.5

Si comme moi vous n'avez pas profité de ce très bon petit jeu sur Steam, vous pouvez donc vous rattraper dès à présent sur PS4 et/où PS Vita, pour le petit prix de 9.99 euro. Laissez-vous donc tenter par cette pièce de théâtre dont VOUS êtes le héros 😉

  • Fun 9.5
  • Gameplay 8.5
  • Durée de Vie 7.5
  • Graphismes / Audio 8.5
Share.

About Author

Powered by △ ◯ ✕ □

Leave A Reply