6 Méthodes pour décrocher un job de rêve dans le gaming

0

Il y a un peu plus d’un an, l’université d’Ashland (Ohio, États-Unis) annonça qu’une bourse de 4000 dollars
sera débloquée pour les étudiants souhaitant intégrer le programme de gaming (E-sport). La condition : démontrer son talent et sa dextérité sur le jeu Fortnite Battle Royal.

Cette initiative emboitait ainsi le pas à d’autres universités américaines, qui firent du gaming un cursus à part entière au sein de leurs panels de programmes. Plus qu’un simple hobby, le jeux vidéo est aujourd’hui devenu un standard de sélection, une méthode cool pour faire de l’argent, et une compétence recherchée pour tout type d’application. La manne financière qui s’en dégage est au niveau de l’engouement : 4,9 milliards d’euros en France cette année.

Mêlant rentabilité et plaisir, le marché du gaming attire de plus en plus et de nouveaux besoins apparaissant chaque semaine. Certaines personnes voient dans cette nouvelle proposition un job de rêve, il convient donc de donner quelques pistes sur les méthodes à adopter.

 

Vivre du gaming à travers ses compétences, c’est possible

Le gaming, c’est donc un marché à plusieurs milliards d’euros en France. Un secteur de cette envergure crée
irrémédiablement des métiers en tout genre. Au delà des gamers (nous revenons dessus plus bas) et des marques qui représentent la partie émergée de l’iceberg, il existe un environnement invisible, clé de voute de tout un système. De l’imagination à la conception d’un jeux vidéo, de nombreux postes, plus ou moins viables, vous amèneront à vivre de votre passion.

Méthode 1 : Devenir scénariste de jeux vidéo
Niveau bac+3, c’est l’un des postes qui fait le plus rêver et pour cause, devenir scénariste de jeux vidéo, c’est participer à la mise en place de ses fondements. Créer un univers, une intrigue, invention des personnages… le métier de game designer n’en reste pas moins délicat : l’exigence est forte et les places sont rares.

Méthode 2 : Devenir développeur de jeux vidéo
Dans le domaine du gaming, c’est la valeur sure en terme de plaisir et de débouchés. En devenant
développeur, vous allez être dans une position hybride qui vous permettra d’une part de trouver rapidement
un job et d’autre part de participer activement à l’élaboration de jeux vidéo. Ce métier a de plus l’avantage de vous apporter des skills vous permettant de développer vous même vos propres moteurs de jeux . Ces compétences sont accessibles via une formation C++ ou un parcours professionnalisant qui a pour le coup l’avantage d’être rationnel et de bon sens.

Vivre du gaming en jouant : un pari risqué

Quand on parle de vivre à travers sa passion pour les jeux vidéo, devenir un gamer rémunéré apparait comme une évidence. Si ce métier peut être pratiqué via plusieurs supports (plus ou moins lucratifs), les places sont chères et les déçus nombreux. Tour d’horizon !

Méthode 3 : Devenir Gamer professionnel
Nous l’avons vu dans l’introduction, l’une des méthodes pour intégrer l’univers du gaming est de suivre un
parcours reconnu pour justifier d’une formation académique. Pour autant, il est très difficile de quantifier le taux de réussite. Au niveau de la sélection déjà, les professionnels en charge de la formation dans les écoles spécialisées s’accordent à dire que la concurrence est rude, et le parcours ultra sélectif. Le prix (en moyenne 7000 euros/an) n’aide en rien.

Dans la vie professionnelle, le parcours est tout aussi chaotique, puisque pour être considéré comme gamer
professionnel, il va falloir participer à des parties internationales en ligne, faire ses preuves et gagner des tournois, et ce de manière récurrente. C’est le seul moyen d’attirer l’oeil des écuries E-sport.

Méthode 4 : L’alternative Strateur
Il se peut que vous fassiez parties de ceux qui ont essayé et échoué de peu. Dans ce cas là, le rôle de
Strateur est peut-être fait pour vous. Alors que le gamer professionnel se démarque par sa dextérité, un
Strateur est un conseillé qui s’appuie sur sa capacité d’analyse. Il est en charge d’établir des stratégies pour aider les joueurs à s’améliorer et optimiser leurs chances de victoire. Encore une fois, les débouchés sont rares et de court terme.

Méthode 5 : Devenir un gamer en ligne
Squeezie, Gotaga, Cyprien… si le gaming vous intéresse, vous connaissez surement ces noms. Ces joueurs en ligne font parties des rares élus pouvant se targuer de pouvoir vivre de leur passion. Au-delà de leurs autres activités annexes, ces gamers d’un nouveau genre se rémunèrent essentiellement
de 3 manières :

  • La publicité sur leurs chaines
  • Les partenariats
  • Les contenus payants (on pense notamment aux souscriptions générées par Twitch)

Se dégager un peu d’argent grâce au gaming, l’amour du passionné

Le gaming, c’est avant tout une histoire de passion. Et s’il existe quelques solutions pour pouvoir en vivre, d’autres alternatives vous permettront de dégager au moins un petit revenu mensuel.

Méthode 6 : Devenir blogger/testeur de jeux vidéo
Enfin, notre dernière méthode consiste ainsi à donner votre avis sur les nouveautés, les indémodables et autres classiques qui ont bercé votre enfance. Selon le format, il est possible de tester certains jeux via des appels d’offres lancés par les concepteurs afin d’avoir un avis poussé sur tel ou tel gameplay. Il vous faudra ici un CV solide. Pour les plus entreprenants d’entre vous, de plus en plus de passionnés se lancent à leur compte sur
internet afin de donner eux mêmes leurs opinions sur tel ou tel jeux. À terme, cette initiative peut être payante et peut vous permettre de dégager quelques profits.

Quoi qu’il en soit, que vous souhaitiez développer le nouveau jeu à la mode ou devenir le futur Kinstaar, nous ne sommes qu’au début d’une révolution majeure, et l’avenir du gaming s’avère radieux.

 

 

About Author

Leave A Reply