[TEST] In Space We Brawl sur PS4

1

Vous possesseurs de PlayStation 3 et de PlayStation 4, réjouissez-vous puisqu’une nouvelle exclue indé a débarqué sur vos consoles depuis la mi-octobre : In Space We Brawl !

ISWB_01

Si, par hasard, vous avez fait l’acquisition de ce petit jeu en naviguant sur ce merveilleux Playstation Store, vous voici donc en possession d’un shoot them up cartoonesque axé multi joueurs pour vous éclater chez vous avec vos amis entre un Balisto et un Candy’up au chocolat pendant votre goûter.
Information importante : au 24 novembre, nous en étions toujours à la version 1.0 du jeu … Serait-il donc parfait aux yeux du studio de développement ? Très bien, c’est ce que nous allons voir !

 

Dans l’espace nous nous bagarrons

Dans un premier temps, allons faire un tour dans les options du jeu : celles-ci nous permettent, entre autres, de choisir les langues et accents des quelques mots prononcés dans le menu (allemand, asiat, etc.), ça ne casse pas 3 pattes à un canard mais c’est assez cool au moins… Je préfère le dire tout de suite, c’est ce que le jeu présente de plus fun ! Nous allons donc nous arrêter là pour le(s) point(s) positif(s).

Dans ce jeu, 2 modes principaux nous sont généreusement offerts : le mode « Challenges », qui a le mérite d’apprendre au joueur les bases du jeu, et le mode multi joueurs.

Concernant le mode « Challenges », considérez le en fait comme le mode solo du jeu. 21 challenges vous seront donc proposés, et si vous arrivez au bout de ces 21 challenges, vous aurez tout mon respect puisqu’au bout du 4ème ou 5ème, si vous êtes normalement constitués, vous vous rendrez compte que la jouabilité est plus que laborieuse et vous lâcherez ce mode pour tester autre chose.

ISWB_02

Si vous avez réussi à ne pas vous jeter par la fenêtre en revenant dans le menu principal grâce à la musique électro bourrin qui devient très vite inaudible, vous pourrez accéder au mode multi joueurs.
« Cool, on va pouvoir jouer avec ses amis sur internet », puisque oui, ils ne sont pas tout le temps fourrés chez vous…  Ah mais non ! Ne vous enflammez pas, le multi est uniquement local ! En 2014, oui oui ! Ce mode multi, qui aura au moins eu le mérite de me faire penser à Comet Busters sur lequel je jouais avec mes potes, tous sur un seul et même clavier (mais c‘était dans les 90’s hein), se décline en 2 sous-modes : le mode « Tournament » (le premier arrivant à un certain score gagne en fonction des victoires du joueur) et le mode « Championship » (qui vous permet, si vous n’avez rien, mais alors rien DU TOUT à faire, d’aller jusqu’à un score de … 60 victoires…).

Ce multi est donc jouable à 4 au maximum, avec possibilité de faire des teams entre vous. 8 aires de jeu différentes (8 !!) seront proposées, plus ou moins difficiles selon la taille (« small » correspondant à microscopique et « huge » à petite…) et ce que l’on peut y trouver (gaz, météorites, etc.).

ISWB_03

Chaque joueur devra alors faire ses choix, comme dans tout shmup classique, parmi plusieurs vaisseaux aux caractéristiques différentes (boost, vitesse, énergie,…), avec possibilité de choisir son arme qui a elle-même ses propres caractéristiques…

A vous de trouver le fun dans une partie où votre vaisseau pèsera entre 100 et 600 tonnes (ce sont mes chiffres !), ce qui rendra le jeu assez lent, donc pas assez nerveux, avec un système de visée horrible et une hit box indétectable. Bref, l’ennui est total !

Graphiquement, ce n’est pas moche mais juste très simpliste. Le choix des couleurs très flashy… Pourquoi pas ? Jeu next gen ? Hahaha… Non !

Et les trophées ?
En tout cas, ce n’est pas en lisant la liste des 18 trophées que le jeu va me motiver puisque le 100%, même en bon chasseur de trophées, paraît teeeeeeellement long ! Tirer 500 000 fois, tuer 4000 aliens, jouer à 100 match mirroirs … bref la liste est ici.
Bon courage à celles ou ceux qui veulent s’y essayer !

ISWB_04

Attention, ceci est une photo mensongère, ces personnes sont des acteurs !

 

Ok on résume : Shoot them up au contenu très faible qui ne transcende pas graphiquement, ni auditivement dans son ensemble, axé multi local uniquement avec un système de jeu très simpliste et pas du tout original. Tout ça pour la modique somme de … 11,99€ ! Visiblement, tout cela ne gêne pas les développeurs puisqu’aucune mise à jour n’a été annoncée. Le jeu restera donc tel quel, sauf miracle.
Après tout, pourquoi se faire suer à travailler de nouveau pour pondre du multi via internet par exemple ? Trop futuriste ? Peut-être !
Je vous laisse donc avec ces quelques lignes et je vais jouer à Koh Lanta 3DS !

 

 J’ai aimé  J’ai moins aimé
  • Les petits sons paramétrables
  • Le multi local uniquement
  • La maniabilité et le système de visée du vaisseau
  • La musique du menu principal
  • Le contenu famélique proposé
  • Le tarif

Share.

About Author

Un commentaire

Leave A Reply